Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog photo sportive de fabien savouroux
  • : Blog destiné à faire partager des reportages photographiques sur différentes compétitions sportives, et notamment le Basketball.
  • Contact
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:22

 

L’ESM-SM, un club qui rassemble !

 

Depuis une trentaine d’années, l’Entente Saint-Martin / Saint-Michel, digne représentant du basket mauriennais, évolue sans faire de bruit autour d’un solide noyau de bénévoles dynamiques sur qui repose la pérennité d’un club où plaisir et  compétition ont aussi réussi leur union.

 

Nous sommes en 1986 lorsque les clubs du CS Perron, situé à Saint-Martin-de-la-Porte et celui de Saint-Michel-de-Maurienne décident de fusionner. Ce sont des soucis d’effectif, mais aussi l’absence de gymnase à Saint-Martin-de-la-Porte qui poussent les deux entités à se rapprocher pour créer ce qui fut la première fusion dans le département.

Aujourd’hui, tout cela est déjà loin. Et c’est maintenant les bénévoles qui font la richesse d’un club qui peut se vanter de fonctionner grâce à la bonne volonté de près de quatre-vingt-dix personnes, sur le pont toute l’année pour s’occuper des cent-quarante licenciés de l’ESMSM.

Grâce, entre autre, à cette main d’œuvre précieuse et dévouée, le nouveau club mauriennais est parvenu à trouver son rythme de croisière, à l’image de ses deux équipes Seniors 1, garçons et filles, qui effectuent un parcours honorable en Excellence Région. Un niveau que les dirigeants, avec à leur tête Serge Chaumaz , souhaitent conserver. C’est la leur seule ambition.

 

Aucun salarié

Lucide, le président mauriennais sait que viser plus haut reviendrait de toute évidence à entrer dans une spirale pouvant mettre en péril son club. « À un certain niveau, on doit commencer à payer les joueurs, ce que nous ne pouvons pas nous permettre. » explique-t-il prudemment.

 

Le plaisir avant tout

Aussi, Serge Chaumaz estime qu’évoluer en Excellence Région permet de jouer à un bon niveau en compétition tout en gardant la notion de plaisir. Un compromis très satisfaisant pour un club qui,

financièrement, et en l’absence de salariés, ne pourra donc jamais faire de folies. Les déplacements constituent ainsi le plus gros budget de l’Entente qui, cette saison, s’est offert un minibus pour se rendre dans les contrées lointaines que sont, pour les Mauriennais, l’Ardèche ou le nord de la Haute-Savoie ! Une acquisition réalisée grâce aux économies faites par un club qui compte chaque année beaucoup sur ses manifestations festives pour alimenter sa cagnotte. C’est le cas de la Fête de La Planchette, 37ème  du nom, et qui existait déjà à l’époque du club historique du CS Perron, qui constitue une grosse rentrée pour le club qui peut compter aussi sur les aides des deux communes de Saint-Martin-de-la-Porte et de Saint-Michel-de-Maurienne. Deux communes dont les gymnases municipaux accueillent les différents entraînements et rencontres des douze équipes évoluant dans les championnats régionaux et départementaux.

Des gymnases dont les tribunes sont, selon Serge Chaumaz,  relativement bien garnies, surtout lorsqu’il s’agit d’encourager les jeunes, représentés des mini-poussins jusqu’aux Cadets et Cadettes.

On le voit, le club est très bien entouré, à tous les niveaux. Pourvu que ça dure !

 

ESMSM.jpg 

 

Les Seniors 1, remontés en Excellence depuis trois saisons, entendent bien s’y installer durablement.

Debouts de gauche à droite : Olivier Ratel (coach), Akram Bélarouci, Loïc Bétemps, Damien Sallenave, Guillaume Turon, Cédric Gros, Thomas Bernard, Maxime Bernard.

Accroupis : Nicolas Facin, Cédric Giez Jean Pierre Modesto


 

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:15

Challes-les-Eaux 63 – Jura Centre Basket 72.

 

Challes encore trop juste.

 

À Challes-les-Eaux (Salle polyvalente) : Jura Centre Basket bat Challes-les-Eaux 72 à 63.

Scores par période : 17-18, 16-14 (33-32),13-23 (46-55), 17-17 (63-72).

Arbitres : F. Page / B. Vacher. Environ 50 spectateurs.

Challes-les-Eaux : 20 paniers, dont 3 à 3 pts, 20/26 lancers.

Le cinq : Meunier(10pts - cap), Coanus (9), Sanchez, Paget (7), Carmassi (13), puis Cottin, D. Martin(9), E. Martin (4), L. Falcoz (8). Ent : E. Clanet.

Jura Centre Basket : 27 paniers, dont 6 à 3 pts, 12/23 lancers.

Le cinq : Bouvet (13 pts), Vuillermoz, Saillard, Pop (14), Pesenti, Faye (5), puis Bolomier (8 - cap), Gouttefarde (15), Lhomme (14), Boucher (3), Ent : C. Mahe.

 

 

Longtemps dans la course, les Savoyardes ne sont encore pas passé loin. Mais échouent encore une fois à domicile.

 

Plus adroites, les Challésiennes prenaient le meilleur départ. Menant 9-2 grâce à deux doublés de Carmassi et Coanus, les Savoyardes cédaient cependant du terrain puis, sur une série victorieuse de Lhomme  (8 pts), se faisaient doubler (14-18).

Le tir primé de Carmassi sur la dernière possession permettait heureusement aux locales d’entamer le second quart dans la roue des Jurassiennes.

Deux réussites de Delphine Martin et Eva Martin remettaient les pendules à l’heure (22-22) avant que Carmassi ne replace les Vertes devant (27-24). Mais à trop gaspiller d’occasions, les Savoyardes s’exposaient à nombre de contres que les visiteuses convertissaient sans se faire prier. Tant et si bien qu’à la mi-temps, le suspens restait entier (33-32).

 

Challes fait l’élastique

Cueillies à froid dès la reprise par deux shoots majorés, les coéquipières de Sanchez peinaient à réagir. Jura Centre creusait rapidement un petit écart (37-44) suscitant un temps mort challésien. Une initiative sans effet au tableau d’affichage puisque les visiteuses atteignaient la demi heure de jeu avec 9 unités d’avance (46-55).

Un 7-0 signé Delphine Martin et Meunier sonnait alors la révolte (53-55). Les Polinoises réagissaient par Pop et Lhomme (53-60). Pop, encore, en véritable bourreau de service, enfonçait le clou  (57-66) ! Challes, cette fois-ci, ne reviendrait plus, malgré un courage louable, terminant la saison sans la moindre victoire à la maison (63-72).

 

 LES PHOTOS

 Challes JuraCentre 12

 

 

 

 

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:06

 La Ravoire/Challes 97 – ABC Domène 59

 

La Ravoire/Challes au rendez-vous

 

À la Ravoire (gymnase municipal) : La Ravoire/Challes bat ABC Domène 97 à 59.

Scores par périodes : 21-19, 23-15 (44-34), 25-12 (69-46), 28-13 (97-59).

Arbitres : S. Dagot / S. Valette C. Environ 100 spectateurs.

La Ravoire/Challes : 34 paniers, dont 11 à 3 pts. 18/24 lancers. 15 fautes.

Le cinq : Billet (19 pts / 1 fte - cap), Porret (13/0), Coulanges (12/1), Bizel (13/1), Babin (11/3), puis Leturdu (8/1), Rebotier (0/2), Thouin (8/1), Lecuyer (1/2), Mubarak (12/3). Ent : L. Pralong.

ABC Domène : 22 paniers, dont 9 à 3 pts. 6/9 lancers. 19 fautes.

Le cinq : Ermacore (13 pts/5 ftes - cap), Allouti (2/3), Breter (10/3), Porcel (6/2), Foret (14/1), puis Marcon(10/1), Maldera (0/3), Jean Louis (4/1), Nicolas. Ent : S. Peloso.

 

En prenant facilement la mesure de la lanterne rouge, les Ravoiro/challésiens peuvent encore croire au maintien.

 

D’entrée, les Savoyards affichaient leurs ambitions. Un 9-0 inauguré par Billet et conclu par Bizel répondait sèchement à l’ouverture du score des visiteurs (9-3). Domène, grâce à une belle adresse extérieure, restait cependant au contact et repassait même devant (12-14). Les coéquipiers de Billet en remettaient alors une couche (19-14), avant une nouvelle égalisation des Isérois (19-19) que Bizel, au rebond, annulait pour offrir le premier quart aux Bleus (21-19).

 

La Ravoire creuse l’écart

Sous l’impulsion du rentrant Mubarak, La Ravoire / Challes s’octroyait rapidement 7 unités d’avance (26-19). Très mobiles, les banlieusards chambériens trouvaient des shoots ouverts par Billet, Porret et Coulanges (6 pts) leur permettant de repousser leurs adversaires à -10 à la mi-temps (44-34).

À la reprise, le joli 10-0 réalisé en 5 minutes propulsait les protégés de Pralong à + 20. Trois shoots  à trois points consécutifs finissaient d’écoeurer les Isérois qui entamaient le dernier acte avec un débours insurmontable (69-46).

 

En roue libre

Les dix dernières minutes permettaient alors aux Savoyards d’assurer le spectacle et de ravir leurs supporters. Cette victoire, 97 à 56, leur permet de maîtriser encore un destin qu’ils défendront dès samedi prochain contre Saint-Priest, la Fédération ayant décidé, de manière assez incompréhensible, de ne pas pénaliser les rhodaniens d’un forfait pour leur non venue lors de la 17ème journée.

 

LES PHOTOS

 LaRavoire Domene 40-copie-1

 

 

 

 

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 21:06

La dernière rencontre à domicile des Challésiennes en championnat NF3, jouée contre l'avant dernier, laissait espérer une première victoire des Vertes dans leur salle.

Malheureusement, les Jurassiennes l'ont emporté, 72 à 63 et laissent les Savoyardes fanny.

 

En attendant le Compte-rendu de la rencontre, voici les photos !

 

PHOTOS

Challes JuraCentre 10

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 09:01

Au terme d'une rencontre maîtrisée, les Savoyards ont remporté un succès décisif en vue du maintien.

 

LES PHOTOS

LaRavoire Domene 44

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 20:36

Le basket de père en fils 

 

SENECHAL


Beaucoup se reconnaîtront dans l’histoire de Laurent Sénéchal et de son fils Florian. L’histoire d’une passion qui se transmet de père en fils. Et quand le second marche sur les traces du premier, cela ouvre de belles perspectives.

L’un a fini sa carrière à Aix-Maurienne il y a quelques années, l’autre pourrait y poursuivre la sienne.
Les deux ont commencé à tâter de la balle orange à quatre ans, l’un à Escaudain (Nord) l’autre à Cognin la motte et Montmélian en baby basket.
Laurent, le père, ailier lorsqu’il jouait, a semble-t-il transmis ses gènes « basketballistiques » à son fils Florian qui, pour l’instant, se montre à la hauteur et évolue en tant… qu’ailier. Du haut de ses 1,84 m, le jeune homme est pour l’instant entre de bonnes mains au Pôle Espoirs de Voiron où ses qualités lui ont valu d’être recruté par un Conseillé Technique de Secteur. « Il a une bonne adresse et il est gaucher, ce qui est très intéressant au basket » note un papa conscient du potentiel de sa progéniture. « Il est rageur et hargneux et a une bonne détente, ce qui pourrait en faire un bon deuxième arrière » ajoute-t-il.

Six entraînements par semaine
Au rythme de cinq entraînements par semaine dans la structure qui a remplacé le CREPS de Voiron, et d’une séance supplémentaire avec les Minimes France de l’Union Savoie Basket Jeunes (qui regroupe les équipes minimes garçons de Cognin-La Motte, La Ravoire et Aix-Maurienne) le vendredi, l’apprenti basketteur, scolarisé en 3èmeà Notre Dame des Victoires, se trouve dans des conditions optimales pour progresser. Et que dire de ses matches le week-end avec l’USBJ face à de belles formations ? « Cette année, grâce à la qualification pour la poule haute, on a à faire au gratin du basket minime » explique Laurent Sénéchal qui les coache depuis 2010, regrettant simplement la justesse d’un effectif décimé cet hiver : « On n’a pas encore gagné. Entre les malades et les blessés, on a eu trop d’absences et comme on n’a pas un gros réservoir de joueurs…» Un souci propre à la Savoie qui peine à recruter. « Avec le comité de Savoie, on a envoyé 150 convocations pour un stage de détection pour la sélection benjamin 2013-2014. 40% seulement sont venus » illustre le natif de Denain.

La tête sur les épaules

En attendant, le fiston, lui, ne trahit pas la confiance que lui témoigne son entourage. « Il a la tête sur les épaules » confirme l’ex-joueur de Pro A avec le Reims Champagne Basket, Levallois sporting club, Gravelines et Evreux.
Cadet 1ère année la saison prochaine, Florian, qui s’en revient juste d’un stage de détection de deux jours à Chalon-sur-Saône, espère intégrer le centre de formation d’Aix-Maurienne, avec comme objectif les Cadets France. « Il a le potentiel pour les titiller dès la première année » estime celui qui fut international Cadet, Junior et Espoir en son temps.
Bien qu’on lui aie fait remarquer que pour son poste, Florian était petit (!), le jeune basketteur, qui avoue avoir vu ce que c’était que le haut niveau lors des différents sélections, semble voué à franchir encore bien des caps. 

 

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 20:29

La deuxième naissance du GSB

 

En tête du Championnat Excellence Départementale, le Gilly Savoie Basket fait officiellement partie des petits nouveaux du Basket savoyard. C’est pourtant l’un des doyens du département qui, aujourd’hui, connaît une deuxième naissance.

 

Niché sur les premiers contreforts du massif des Bauges, il est un petit bourg jouxtant la cité olympique d’Albertville où les habitants vibrent pour une équipe, un club, le seul représentant la commune en sports collectifs. Nous sommes à Gilly-sur-Isère, un fief historique de la grosse balle orange à en croire ses dirigeants. « Il y a toujours eu une culture Basket ici ! » clament-ils.

Car si le Gilly Savoie Basket est considéré comme un nouveau club, cela fait plus de 60 ans, depuis 1946 exactement, que l’histoire a commencé entre cette commune de 3 000 habitants et le Basket. « C’est un instituteur de la commune qui avait créé le Gilly Sport Basket »  souffle Olivier Tartaud, qui préside aux destinées du club. Depuis cette époque, des années durant, le club Sang et Or s’est forgé une telle réputation dans le bassin que c’en était devenu une référence. « Quand des joueurs cherchaient un club, on les orientait souvent vers Gilly » témoigne-t-il.

Aujourd’hui, cette image n’a pas disparu. Pour preuve, les dizaines de jeunes que le club a dû refuser, faute de créneaux disponibles pour les prendre en charge.

 

Un nouveau départ

Avec sa quarantaine d’enfants répartis sur les poussins et mini poussins, le  « GSB » a entamé la reconstruction d’un club quasiment obligé de repartir à zéro, après l’échec de la fusion avec l’Amicale Laïque d’Albertville, qui avait donné lieu à la naissance du BOSAG en 2008. Une fusion qui aura donc duré quatre années. Règlement oblige, c’est une toute nouvelle entité qui est née cette année, ce qui n’est pas sans conséquences. « Les sept joueurs qui nous ont suivis, venant du BOSAG, sont considérés comme mutés par le règlement. Hors, nous n’avons le droit qu’à cinq mutés sur le terrain… » explique Mathias Moustey, l’entraîneur des Seniors. Lors de chaque rencontre, deux joueurs de l’équipe sont donc « sacrifiés », sans que cela ne nuise, pour autant, aux résultats d’une équipe qui caracole en tête de l’Excellence Départementale, division dans laquelle a dû repartir le club savoyard. « On vise la montée. » confirme le coach. Vainqueurs samedi de leurs voisins de Tarentaise, le Basket Ball Borain 81 à 56, les banlieusards d’Albertville sont encore sous la menace de La Ravoire/Challes (3) et de l’AS Mauriennaise à trois journées de la fin mais leur parcours jusqu’ici plaide largement en leur faveur.

 

La formation pour crédo

En cas de montée, les dirigeants pourront compter sur un soutien accru de la commune afin d’apporter un peu d’eau au moulin des finances du club aux 78 licenciés. « Cette saison, nous ne fonctionnons quasiment qu’avec des fonds privés et on a fait une demande de subvention pour la saison prochaine » explique un président soucieux de ne pas dépenser plus que son porte-monnaie ne contient. Et surtout de prendre le temps nécessaire pour rebâtir et pérenniser un club qu’il souhaite formateur : « notre crédo, c’est la formation des gamins ».

Encadrés par des entraîneurs diplômés d’Etat, les jeunes déjà présents au club sont amenés à grandir et progresser dans d’excellentes conditions. Reste à laisser au temps à faire son œuvre et le GSB reprendra la place qu’il mérite dans le paysage du Basket savoyard !

 

GillySurIsère

Debouts de gauche à droite : Étienne Combier, Pierre-Alain Chioso, Jérôme Pernet, Alex Cohard, Mathias Moustey (coach). Accroupis : Corentin Tartaud, Nicola Jaunet, Laurent Demelin.


Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 20:17

Le défi du titre !

 

En tête de leur poule en troisième phase du championnat Élite Région et aux portes des demi-finales, les Juniors de La Ravoire / Challes nourrissent des ambitions légitimes. Leur entraineur, Karim Bengriba, nous parle de son groupe, pétri de qualité, et en qui il place de réels espoirs.

 

 LaRavoireU20-1


Karim, peux-tu retracer le parcours effectué jusqu’à cette première place de la phase 3 ?

En première phase on était dans la poule de Saint Vallier, une très bonne équipe qui a un gros centre de formation. Ça aurait été compliqué de passer devant eux. On a gagné contre les autres équipes pour nous qualifier en deuxième phase.

En phase 2 on termine premiers. D’ailleurs, à ce titre, on aurait dû être qualifiés pour les 16ème de finale de la Coupe de France mais seules les équipes premières des autres poules ont été sélectionnées. Je ne sais pas pourquoi…

Dans la troisième phase, où on retrouve des équipes contre lesquelles on  a déjà joué en phase 1 et 2, on est en tête avec trois victoires. L’objectif est de se qualifier en demi finale. Pour cela, on doit terminer premiers.  

 

Comment a évolué le groupe cette saison ?

Les U20, c’est un niveau qui vient d’être créé. On joue avec des jeunes qui étaient en U18 l’an dernier et qui sont donc tous première année. Ils sont confrontés à des gars qui ont trois ans de plus, dont certains évoluent en Seniors. Il a donc fallu s’adapter.

Je les fais jouer et s’entraîner avec la Pré Nationale. Je les confronte aussi avec des Seniors de Barby car on n’est pas assez nombreux pour organiser des oppositions entre nous.

J’ai un groupe de 7-8 joueurs qui progresse bien. Un effectif avec des qualités mentales extraordinaires. 4-5 pourraient d’ailleurs jouer en Promotion Seniors Région.

Notre souci vient plus du fait que nous jouons peu de matches et qu’il est difficile pour les joueurs de garder le rythme.

 

Quel est l’objectif ultime ?

Le but est de gagner le championnat. On veut vraiment finir premiers. J’ai confiance en ce groupe qui a des qualités morales qu’il n’avait pas l’an dernier. De plus, quand la N3 sera finie, on récupérera Baptiste Thouin et Titouan Daubinet. Il s’agira de les intégrer dans un groupe avec lequel ils ont peu joué mais on pourra alors rivaliser avec Saint-Vallier.

On aimerait revivre la même joie que lors de la saison 2008-2009 quand nous étions devenus champions de France élite Région en Cadets, en battant Saint Vallier en finale. C’était un grand moment.

 

Les jeunes du club vous donnent visiblement satisfaction.

On est à un niveau intermédiaire, entre les petits et les gros clubs. On a de bons jeunes oui et si on se débrouille bien, on peut rivaliser avec les plus gros, tenir tête à Saint-Vallier et Aix-Maurienne. Notre but est de tirer les jeunes vers le haut.

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 20:12

 

BO Savoie 74 – Lattes-Montpellier Espoirs 45

 

Ticket validé !

 

À Albertville (gymnase Combe de Savoie) : BO Savoie bat Lattes-Montpellier Espoirs 74 à 45.

Scores par période : 19-10, 16-10 (35-20), 18-15 (53-35), 21-10 (74-45).

Arbitres : C.Deletraz / M. Khelafi. Environ 100 spectateurs.

BO Savoie : 28 paniers, dont 8 à 3 pts, 10/13 lancers, 20 fautes.

Le cinq : Pichat (6 pts/2 ftes), Chantelot (14/2), Yankova (10/2), Lambert (2/1), Yanda (8/4), puis Charpinet (4/2 - cap), Bard (14/2), C. Collombier (2/3), Girard-Reydet (10/1), Di Paolo (4/1). Ent : J. Collombier.

Lattes-Montpellier Espoirs: 17 paniers, dont 2 à 3 pts, 9/21 lancers, 17 fautes.

Le cinq : Barthélémy (1 pt/2 ftes - cap), Sinamale (0/3), Fugier (12/1), Lambert (9/3), Riondet (6/2),  puis Sinamale (0/3), Lacroix (0/1), Foisse (7/1), Seck (2/2). Ent : G. Prat.

 

Au terme d’une rencontre quelque peu insipide, les Savoyardes l’ont facilement emporté, assurant leur participation aux play-offs.

 

Le début de la rencontre, mené sur un faux rythme, donnait le ton d’une partie qui allait avoir bien du mal à s’emballer. Le BO Savoie, peu inspiré, tardait à prendre la mesure d’un adversaire pourtant venu avec un effectif amoindri (7-7). Une belle série de Bard (8 pts) permettait cependant aux locales de creuser un petit écart avant la première sonnerie (19-10).

Il fallait attendre plus de trois minutes dans le second acte pour voir les Olympiennes trouer le filet adverse, par Charpinet. En face, c’était bien pire. Fugier scorait au bout de seulement cinq minutes et les Héraultaises se trouvaient menées 23-12.

 

Le BOS creuse l’écart de loin

Encore une fois, c’est de loin que les Savoyardes allaient faire la différence. Bard, deux fois, remettait le couvert, relayée par Chantelot (32-14). Avant qu’un sursaut montpelliérain n’adoucisse juste avant la mi-temps (35-20).

Le 10-0 inaugurant la troisième quart-temps ruinait définitivement les derniers espoirs de visiteurs (45-20) qui réagissaient tout de même, parvenant à stabiliser l’écart et ce malgré le réveil de Yankova (6 pts), jusqu’ici discrète (53-35).

 

Les Savoyardes déroulent

L’issue de la rencontre ne faisant plus aucun doute, le BOS pouvait dérouler. À la faveur d’un nouveau coup de mou montpelliérain, les filles de Collombier corsaient l’addition, sans forcer leur talent. Au final, cette victoire 74 à 45 entérinait la présence des Savoyardes sur le podium, à deux journées de la fin. Reste à savoir à quelle place.

  

 

BOSavoie MontpellierEspoirs 0047

PREMIÈRE -  Sur leur parquet flambant neuf, Charlotte Collombier et le BO Savoie ont gagné le droit, samedi, de jouer les Play-Offs pour la première fois de leur histoire.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 13:52

Voilà, c'est fait !

Reportée à cause de la défaite subie à Perpignan, la qualification du BO Savoie pour les Play-offs est mathématiquement acquise depuis samedi et la victoire sur Montpellier.

En attendant l'article paru aujourdhui dans le Dauphiné, voici les photos de la rencontre.

 

1ere Mi-TEMPS

BOSavoie MontpellierEspoirs 0023

 

 

 

 

2eme MI-TEMPS

BOSavoie MontpellierEspoirs 0043

 


Repost 0
Published by fabien - dans Basketball
commenter cet article